Yoga prénatal : les idées reçues à oublier !

Yoga prénatal : les idées reçues à oublier !

5 avril 2019 Blog 0

L’été dernier, je me suis formée en yoga pré et post-natal à l’institut du Dr de Gasquet (médecin et professeure de yoga) à Paris. Depuis, je donne des cours toutes les semaines.
Ces 5 jours de formation intense m’ont permis de comprendre beaucoup de chose et ont changé complètement ma façon de pratiquer le yoga et de l’enseigner.
Ces idées reçus viennent de Monsieur et Madame Tout le monde mais aussi de certains professeurs de yoga. C’est surtout une histoire de bon sens, il faut faire en fonction de son ressenti !

1ère idée reçue : « Les femmes enceintes ne doivent pas faire de yoga »

Le yoga s’adapte aux conditions de la personne et donc des femmes enceintes. La seule contre-indication est l’alitement, mais dans ce cas c’est valable pour toutes les activités !

2ème idée reçue : « Pas pendant le 1er trimestre »

C’est une période plus sensible avec un risque plus important de fausse couche. Le yoga n’apporte pas plus de risque mais permet de mieux vivre ce 1er trimestre qui chamboule sur le plan physique et émotionnel.

3ème idée reçue : « Pas besoin de yoga prénatal, mon prof adapte son cours pour moi »

Alors là, je sais que ça ne va pas plaire mais NOOOON ! Déjà, dans la plus part des cours, il y a 10 à 30 élèves donc le prof corrige comme il peut les postures.
Ensuite, « adapter » = te dire de ne pas faire telle ou telle posture ou l’adapter pour qu’elle soit ok pour la grossesse. Je pense que toutes les femmes enceintes méritent mieux qu’un cours adapté : un cours spécifique !
Un cours pour apprendre à bien faire les gestes du quotidien, un cours entre femmes enceintes avec des postures spécifiques pour s’étirer, soulager les désagréments de la grossesse, faire de la place pour bébé.

4ème idée reçue : « Ce n’est pas pour moi, je n’ai jamais fait de yoga »

Depuis 7 mois, j’ai suivi une dizaine de femmes enceintes et je crois qu’une seule faisait déjà du yoga ! C’est justement l’occasion de commencer.
Les cours sont accessibles aux débutantes comme à celles qui pratiquent.