#Nutrition – la Dissociation Alimentaire

#Nutrition – la Dissociation Alimentaire

4 avril 2019 Blog 0

Comme je vous l’ai dis, j’ai repris les cours le week-end du 20 septembre. Pendant ce séminaire, nous avons eu une journée consacrée à différentes approches alimentaire. Ces journées autour de l’alimentation sont très souvent mouvementés car chacun défend son point de vue et l’alimentation doit être un des sujet si ce n’est pas LE Sujet le plus sensible!!!

Nous avons commencé par le Dissociation Alimentaire du Dr Shelton, hygiéniste américain des années 50. Il a constaté que les amidons, les protéines, les sucres et les lipides ne se digèrent pas dans les mêmes conditions.
Je m’excuse pour mon schéma fait sur paint

PROTÉINES OU ACIDES + AMIDONS
Normalement, la digestion des amidons commence dans la bouche, cela les transforme en maltose et  nous retrouvons le même mécanisme dans l’estomac (ci pH > 5). Dans le duodénum, les sucs pancréatiques sont déversés pour continuer la dégradation du maltose qui deviendra maltase dans l’intestin puis et enfin du glucose.
Mais si nous mangeons des protéines ou des aliments acides en même temps : il y a trop d’acidité dans la bouche et dans l’estomac, la digestion ne commence alors que dans le duodénum ce qui entraîne une surcharge de travail pour le pancréas et bien souvent une digestion incomplète avec les effets style ballonnement et gaz!
LES SUCRES
Les sucres (aliments sucrés, jus de fruits…) ne sont digérés qu’au niveau du duodénum et du grêle. S’ils sont consommés en même temps que d’autres aliments, ils vont devoir attendre et vont fermenter. En plus, ils inhibent la production d’enzyme salivaire (bouche) et réduisent la production de suc gastrique (estomac), ce qui entrave la digestion des amidons et des protéines.
Il est donc conseillé de les consommer en dehors des repas ou avant.
PROTÉINES + ACIDES
les acides (médicaments, fruits acides, alcool, acide lactique..) bloquent les sécrétions des sucs gastriques qui sont acides et permettent la digestion des protéines car ils donnent l’information « ACIDE » au corps qui croit qu’il n’a plus besoin d’en produire.
PROTÉINES + GRAS
Les graissent ralentissent les processus de digestion des protéines, ces dernières ne seront pas complètement digérées ce qui va donner une putréfaction dans le colon…! La bonne nouvelle, c’est que les légumes verts surtout crus neutralisent cet effet et améliorent la digestion!
Il est conseillé d’avoir une seule source de protéine repas : de la viande ou des œufs ou des oléagineux ou du lait, etc mais pas tout en même temps!